Le voyage : de l'énergie pour Yayeme

Voyager pour (é)changer

Chaque année, Via Brachy propose à un groupe de 12 volontaires, dont 6 jeunes "en insertion" et 2 personnes handicapées, de partir à la découverte de la culture Sénégalaise et de s'investir dans un projet de solidarité internationale co-construit avec des partenaires locaux.

Ce voyage d'un mois est une expérience de vie, personnelle et collective. Il est l'occasion pour chacun de prendre du recul sur son quotidien et de se remettre en question tout en participant à des projets d'utilité sociale dans un groupe socialement et culturellement mixte.

A l'image des autres Voyages organisés par Via Brachy, le séjour à Yayème est l'aboutissement d'un parcours de formation qui débute plusieurs mois en amont et s'achève plusieurs semaines après le retour du Sénégal. Ce parcours se compose :

  • d'une formation à l'interculturalité, aux enjeux de la solidarité internationale et à la gestion de projets de coopération ;
  • d'un voyage d'immersion d'un mois au Sénégal. L'accueil se fait en famille à Yayeme. En journée, les voyageurs participent à des chantiers d'utilité communautaire (reforestation, travaux autour de l'éco-centre, construction de bancs en pneus recyclés), découvrent l’artisanat local (gravure sur calebasse, mosaïque...), échangent avec différents acteurs locaux de la culture et du développement local...
  • d'un weekend bilan, dans les 6 semaines qui suivent le retour, pour faire le point sur l'expérience vécue et se projeter.

Ce programme est complété pour les jeunes dits "en insertion" (orientés par les missions locales de l'agglomération Toulousaines) par un dispositif d'accompagnement renforcé : l'auto-formation par le Voyage et la rencontre interculturelle. Sa responsable, Fatiha Kemat, invite les jeunes à se questionner sur le sens de leur voyage et sur leurs attentes vis à vis de cette expérience. Basée sur l’autonomie de l’apprenant, ce dispositif est avant tout un outil d’émancipation personnelle. Il permet aux jeunes de construire un projet personnel qui servira de fil rouge à leurs apprentissages. Centré sur l'épanouissement de la personne, il facilite in fine l’insertion professionnelle des personnes.

Témoignage de Rose-Anne, une jeune Toulousaine qui a bénéficié du dispositif d’autoformation en 2015 : "Je suis arrivée à Via Brachy avec un sujet de micro-projet à peine dégrossit. Grâce au dispositif, j’ai pu avancer dans ma réfléxion de projet avec un cadre qui me fait poser les bonnes questions. Cette expérience est pour moi une réussite dont j’avais besoin pour reprendre confiance."

En attente de nouveaux financements, le voyage De l'Energie pour Yayeme est actuellement en suspens. Nous vous tiendrons informés au plus tôt de son développement.